© Michaëlle Sergile Artiste

DE FANON À CAPÉCIA

2018-2019

Installation sculpturale : tissage en alpaga, acrylique, coton, cheveux et livre.

 

En 1948, Mayotte Capécia, auteure du roman Je suis Martinique, subit la critique du très connu psychiatre et écrivain Frantz Fanon. Durant des années, cette auteure ne fut connue que par la critique du médecin, ses ouvrages passèrent à l’oubli et elle devint la figure d’une pathologie. De Fanon à Capécia est un travail d’archivage, de reconnaissance et d’exploration quant au vécu d’une femme noire à l’époque coloniale.